Toux

PLANTES MÉDICINALES EN CAS DE TOUX

 

LE COQUELICOT (Papaver rhoeas L.)

15 klaproos (hoest)

Le coquelicot est une fleur abondante dans notre pays et a fait histoire comme le ‘poppy’ dans les ‘Flanders Fields’.
Seulement les pétales rouges sont utilisés; ces pétales contiennent la substance principale, la rhoeadine d’un rouge vif.
La rhoeadine est un principe actif antitussif opprimant le centre de la toux dans notre cerveau. De ce fait, le coquelicot est l’un des moyens végétaux les plus efficaces et les plus utilisés contre la toux. Outre de la rhoeadine, les pétales de la fleur contiennent également des substances mucilagineuses, qui permettent une dilution des mucosités en soulageant la toux.

En supprimant les mucus visqueux du système respiratoire on évite le chatouillement irritant qui provoque la toux.

 

 

LA FUMETERRE (Fumaria officinalis L.)

16 duivenkervel (hoest)

La fumeterre, une plante en apparence banale de nos régions rurales, a une vertu médicinale importante: elle est anti-allergique, antioxydante, hépatoprotectrice et très appréciée en cas des maladies du système respiratoire.
La fumeterre est un des meilleurs antitussifs non seulement en cas d’allergies respiratoires mais aussi contre toutes les infections respiratoires comme les rhumes, les états grippaux et les bronchites.

L’action rapide et efficace de la fumeterre contre la toux s’explique par le fait que cette herbe agit non seulement de façon locale (sur la trachée, par exemple), mais aussi sur le centre de la toux qui est situé dans notre cerveau.

Somme toute on mentionne que la fumeterre est très purifiante: le sang et la lymphe sont filtrés et les fonctions biliaires, rénales et sudatives sont activées. C’est un avantage complémentaire si vous avez, en plus de la toux, un rhume ou une grippe.

 

 

LE SUREAU (Sambucus nigra L.)

17 vlier (hoest)

Le sirop de sureau fut déjà utilisé pendant des siècles comme remède de la toux.
Les baies, d’un bleu foncé qu’elles paraissent noires, ont un agréable goût et contiennent certains principes actifs utiles, qui ont un fonctionnement total contre les infections respiratoires.
Les baies de sureau sont très actives contre les virus: elles sont très efficaces contre les rhinovirus qui provoquent les refroidissements et contre les virus Influenza qui provoquent la grippe.
Certains virus qui provoquent des infections respiratoires (p.e. la bronchite) sont plus facilement éliminés par notre système immunitaire en présence du sureau.
Le sureau n’est pas seulement un antitussif, mais aussi un mucolytique. En outre, les baies de sureau ont aussi une influence favorable sur notre résistance, si bien que le système immunitaire est activé contre les infections respiratoires.


Vous avez des remarques, des questions ou des suggestions? Envoyez un mail à info@herborist.eu.

 

Geef een reactie

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Verplichte velden zijn gemarkeerd met *